Rénovation de maison ou d’un appartement : prix estimatif au m²

Rafraîchissement

Entre 200 et 800 € TTC / m²

  • Changement de moquette ou de carrelage
  • Remise en peinture les murs et plafonds
  • Arrachage du papier peint
  • Remplacement d'un équipement sanitaire
Architecte recommandé mais pas indispensable

Rénovation complète

Entre 800 et 1200 € TTC / m²

  • Rénovation de cuisine et de salle de bain
  • Modifications électriques
  • Remplacement de fenêtres
  • Création ou modification de cloisons en placo non porteuses
  • Modification de plomberie et des réseaux d'eau
Architecte fortement recommandé

Rénovation lourde

Entre 1 200 et 2 500 € TTC / m²

  • Modification de la structure du plancher
  • Restauration du bâti (supports) de vos fenêtres
  • Refonte complète de l'électricité et de la plomberie
  • Rénovation de l'isolation
  • Destruction ou modification de murs porteurs
  • Toute autre modification structurelle profonde de l'appartement
Architecte obligatoire

De quels éléments dépend le prix d’une rénovation ?

Le prix d’une rénovation peut varier selon les éléments suivants :

  • La surface du logement : les coûts liés à la rénovation d’un studio de 20 m² seront moins élevés que ceux d’un appartement de 100 m². Cependant lorsque la surface de l’appartement augmente, le prix au m2 est susceptible de diminuer.
  • L’état général de l’appartement : un appartement vétuste n’ayant jamais été rénové et ne répondant plus aux normes actuelles impliquera des dépenses plus élevées qu’un appartement récent.
  • Le type de travaux : si la rénovation se limite à des travaux de finition (changement des revêtements de sol, rafraîchissement des peintures, remplacement des luminaires, du mobilier…), le budget sera moins impacté que si des modifications plus lourdes sont à prévoir (rénovation du réseau d’eau ou d’électricité, ouverture d’un mur porteur, refonte complète de la cuisine et de la salle de bain…).
  • La qualité des matériaux et équipements : l’utilisation de matériaux standard sera moins coûteuse que celle de matériaux haut de gamme.
  • L’intervention de certains spécialistes : bureau d’études techniques, architecte ou architecte d’intérieur…

Étapes des travaux de rénovation

 

Rénover une maison peut nécessiter de grands travaux, qu’il vaut mieux anticiper par l’organisation afin de prévoir les contraintes et les différents choix à effectuer au fur et à mesure des avancées du chantier.

 

1ère étape des travaux : La démolition et le gros œuvre

  1. Démolition de murs (y compris murs porteurs) et cloisons, suppression d’une cheminée, de sols, de poutres, escalier, ….
  2. Création des saignées et accès pour faire passer les arrivées/évacuations d’eau et les gaines électriques. Pensez à bien anticiper l’emplacement des futurs équipements sanitaires et électriques (dont luminaires).
  3. Travaux de gros oeuvre : création de murs porteurs, pose d’une chape de béton, installation d’une nouvelle charpente et d’une couverture.

2ème partie des travaux : second œuvre

  1. Isolation thermique et phonique du toit (ou des combles), des murs en contact avec l’extérieur, et des sols.
  2. Remplacement des menuiseries extérieures : porte d’entrée, fenêtres (y compris fenêtres de toit), verrières… Et ajout éventuel de stores et volets.
  3. Pose de cloisons, d’enduits sur les murs et plafonds, mise en place des menuiseries intérieures (portes).
  4. Plomberie et chauffage : rénovation des arrivées et évacuations d’eau, réfection des tuyaux de gaz, remplacement du système de chauffage/climatisation, changement de robinetterie, installation d’équipements sanitaires (WC, lavabo, baignoire / douche, évier…).
  5. Rénovation ou remise aux normes du réseau électrique : insertion des câbles dans les gaines, remplacement du tableau électrique, pose des interrupteurs et prises électriques.

Terminer sa rénovation : finitions

  1. Pose des revêtements muraux (carrelage, peinture, papier-peint…) et mise en peinture des plafonds.
  2. Pose des revêtements de sol (PVC, moquette, carrelage, parquet…) et des plinthes.
  3. Installation des équipements et du mobilier : cuisine équipée, meubles de la salle de bain, dressing, escalier…

Conciliez bien-être et économies d’énergie !

Profitez de la rénovation de votre habitation pour améliorer l’isolation de votre habitat, et choisir un système de chauffage et de production d’eau chaude plus économe en énergie. Ces améliorations permettront de faire baisser de manière significative votre facture énergétique !

Définir les priorités pour rénover une maison

La rénovation de votre logement peut avoir différents objectifs :

  • Réduire votre consommation énergétique et économiser de l’argent ?
  • Augmenter votre confort dans l’habitation ?
  • Rendre votre logement plus sain pour ses utilisateurs ?
  • Valoriser le bâtiment pour réaliser une plus-value ?
  • Réduire l’impact de votre logement sur l’environnement ?

Isolation de la toiture

La toiture est-elle correctement isolée ?

Même lorsqu’il s’agit de compléter ou de remplacer une isolation existante, isoler la toiture est un investissement très rentable avec un temps de retour de 2 à 5 ans et apporte immédiatement une amélioration du confort.

Rénover les combles

Connaissez-vous des problèmes de surchauffe durant l’été à l’étage de votre habitation ?

L’utilisation d’isolants naturels (tels que ouate de cellulose, laine de bois, de chanvre, de liège…) permet de réduire les surchauffes estivales.

Isolation des murs

Vos murs en contact avec l’extérieur sont-ils isolés ?

Si vous avez déjà une isolation ancienne, mieux vaut vérifier qu’elle garde une efficacité suffisante pour répondre aux nouveaux enjeux énergétiques et environnementaux.

Vous pouvez isoler votre maison par l’intérieur ou l’extérieur.

Isolation du plancher bas

L’utilisation d’isolants naturels (tels que ouate de cellulose, laine de bois, de chanvre, de liège…) permet d’optimiser les déperditions et d’homogénéiser la température au sol.

Mise en place de volets

Vos fenêtres sont-elles équipées de volets ?

En effet, ils apportent une isolation supplémentaire à vos fenêtres et permettent de baisser votre consommation énergétique en réduisant vos pertes jusqu’à 30%.

Remplacement des fenêtres

Êtes-vous équipé de fenêtres à double vitrage ?

Les nouveaux vitrages sont :

  • Au moins 2 fois plus isolants qu’un double vitrage traditionnel (avant 2010)
  • Au moins 5 fois plus isolants qu’un simple vitrage.

Remplacement chauffage

De quelle année date votre système de chauffage ?

Utilisant la même énergie, une chaudière de plus de 20 ans consomme au moins 30 % de plus qu’une chaudière récente.

Utilisation de matériaux sains

Pourquoi ne pas privilégier l’utilisation de matériaux respectueux de l’environnement ?

Pour améliorer le bien-être des occupants de la maison tout en respectant l’environnement, vous pouvez privilégier l’utilisation de matériaux d’origine végétale ou animale pour votre isolation (chanvre, laine de mouton, ouate de cellulose…), enduits à la chaux, peintures naturelles…

Production d’eau chaude

De quelle année date votre équipement de production d’eau chaude sanitaire ?

Lorsqu’une chaudière est couplée avec des panneaux solaires thermiques, 80% de l’énergie pour de l’eau chaude sanitaire est émise avec 3 à 4 m² de panneaux solaires sur le toit de la maison.